Autotour Croatie témoignage client

Gérard nous livre son témoignage suite à son autotour en Croatie avec son épouse

AUTO TOUR EN CROATIE : CONSEILS ET BONS PLANS


ITINERAIRE :

DUBRONIK (2 nuits) / SPLIT (2 nuits) / PLITVICE (2 nuits) / POREC (2 nuit) / OPATIJA (1 nuit) / ZADAR (1 nuit) / SIBENIK  (1 nuit) / SPLIT


Départ de MARSEILLE 7h00 Vol avec Cie VOLOTEA

Arrivée à  DUBROVNIK  8h50

Retrait du véhicule Cie FLEET : 9h00 / type Peugeot 208

Autotour Croatie témoignage

1ère étape (2 nuits) : DUBROVNIK Villa CURIC /Aparthotel (appartement)

Accueil et information de bon niveau (anglais). Réception sympathique

Appartement confortable avec salon & cuisine équipée.

Parking privé en proximité immédiate (à l’arrière de l’établissement).

Petit déjeuner complet ***servi dans la chambre.

Piscine extérieure, avec grande amplitude horaire 8h00/19h00.

Solarium bien aménagé contigu à la piscine.

Petit jardin intérieur aménagé au sein  de la résidence (bancs, parterres fleuris).

Quartier éloigné du centre, mais très bien desservi (ligne de bus toutes les 10 minutes avec grande amplitude horaire 7h00 /2h00 du matin avec station proche de l’établissement).

Possibilités multiples de restauration à 15 mn à pied.

La richesse patrimoniale de DUBROVNIK vaut une étape plus longue.

Beaucoup de touristes début septembre à DUBROVNIK, forte chaleur (+30°C dans l’après-midi)…absence de plages, baignades possibles au niveau du Fort St Jean & sa jetée : digue aménagée et échelles pour accéder à la mer.

Route côtière entre DUBROVNIK et SPLIT fréquentée et très sinueuse – nombreux  virages – à deux voies seulement, avec ligne continue, très peu de possibilités d’arrêt.

De surcroît le sens de la circulation (à droite de la route en remontant vers Split) ne permet pas d’apprécier le paysage (pas d’accotement ou de voies de garage pour pouvoir faire une halte photographique).

Vitesse limitée à 60 km sur tout le trajet, donc étape finalement assez longue.

Autotour Croatie témoignage

2ème étape (2 nuits) : SPLIT HERITAGE HOTEL (chambre)

Très bel établissement, de facture ancienne en pierres blanches, construit à même les rochers,  jardin intérieur conduisant à l’entrée et la réception). Etablissement idéalement situé : dans l’enceinte du vieux SPLIT, donnant sur un réseau de rues piétonnes débouchant sur tous les monuments, vestiges romains et musées.

Chambre en rez de chaussée (un peu exposée au bruits : rue/jardin d’entrée/réception) mais très spacieuse avec grande salle de bain.

Décoration originale, soignée, mobilier  alliant modernité et classicisme.

Accueil et réception impeccable (anglais), bon niveau d’information.

Parking public payant situé à 100 mètres de l’hôtel.

Petits déjeuners très complets*** (type brunch) servis à table.

SPLIT est aussi une étape intéressante pour son animation nocturne, son patrimoine d’une grande richesse dans le périmètre de la vieille ville. Les habitations sont imbriquées dans les vestiges romains et médiévaux.

Il y a fusion entre le périmètre historique de la ville et les espaces de vie quotidienne. Ce qui est très appréciable, on n’a pas l’impression d’une ville « musée ».

Promenade sur le front de mer et port de  plaisance très animée le soir (scènes musicales, bars en terrasses, kiosques & boutiques artisanales)

Traversée de la Dalmatie intérieure par réseau secondaire, un peu longue en temps de conduite …absence de pompes à essence, de relais routiers, très rares cafés restaurants, villages assez marqués (ruines ou maisons abandonnées) par la guerre des années 1990, en reconstruction pour la plupart. Impression de désolation par endroits.

Vitesse limitée à 60km/h. Absence d’accotement.

3ème étape (2 nuits) : PLIVITCE GREEN VALLEY (chambre)

Gîte hôtel de type chalet entouré d’un jardin d’agrément.

Ambiance champêtre.

Autotour Croatie témoignage

NB : de nombreux chalets sont en construction sur ce secteur nommé GREEN VALLEY qui propose un accueil de type gîte d’étape, en petites unités d’hébergement personnalisées, répondant au flux de tourisme rural en fort développement  autour du Parc National de PLITVICE – doté déjà de grosses structures hôtelières plus  axées sur l’accueil de groupes (autocaristes)  en proximité immédiate de les portes d’accès.

Chambre spacieuse (T3), décoration lambris à 70%,  salle de bain agréable.

Petit balcon en prolongation de la chambre donnant sur les jardins.

Accueil assez sommaire (quelques approximations dans les échanges en anglais)

Informations correctes sur l’accès au Parc de Plivitce et conseils précieux pour optimiser l’itinéraire de découverte des lacs.

Parking assez simple (en voie d’aménagement ?), collectif attenant au jardin.

Petit déjeuner copieux *** servi à table (type brunch) dans chalet face à l’hôtel. Ambiance très cosy (vaisselle, nappes, décorations).

Service  impeccable et sympathique.

Accès aux Lacs de Plitvice : 2 sites d’entrée (billetterie) avec importantes structures d’accueil dotées de parkings géants situés en bordure de forêt.

Service de navette électrique desservant les lacs en amont.

NB : il est possible de découvrir la succession des 16 lacs  en cascade à condition :

1/de se faire déposer par la navette électrique en amont des lacs dès le matin (ouverture du Parc National de Plitvice  dès  8h00).

2/ d’emprunter les navettes bateau qui permettent à mi-parcours (au niveau du grand lac intermédiaire) d’écourter l’itinéraire de découverte pédestre trop long dans sa totalité sur une seule journée.

Beaucoup de fréquentation cependant : près de 4000 visiteurs/jour en haute saison (septembre y est inclus)….cela engendre de l’affluence au niveau des sites remarquables et des files d’attente au niveau des navettes en bateaux qui  sillonnent le grand lac.   

Malgré cette affluence, ces sites sont exceptionnels et méritent d’être vus. Paysages et cascades grandioses (amateurs photo comblés !!)

Nombreuses possibilités de restauration sur place (brasseries)

L’utilisation d’une carte n’est pas nécessaire pour s’orienter comme dans nos parcs nationaux ; dans la zone des lacs, les sentiers sont sur pilotis au-dessus des zones humides, avec interdiction formelle de s’en écarter.

Route entre PLITVICE  et POREC (ISTRIE) : réseau secondaire jusqu’à la jonction avec l’autoroute  desservant POREC

Ralentissement relativement important aux abords de  RIJEKA, zone portuaire de circulation intense.

4ème étape (2 nuits) : POREC / Aparthotel ADEO (grand appartement)

Bel établissement situé en périphérie du centre historique de Porec.

Accueil sympathique et irréprochable en anglais.

Chambre spacieuse avec salon XXL, cuisine équipée, entrée, salle de bain conviviale.

Terrasse dans le prolongement du salon.

Très belle piscine extérieure à l’entrée de l’établissement avec vaste solarium, accessible sur une grande plage horaire : 10h00…22h00.

Bar à cocktails ouvert en journée et en soirée aux abords de la piscine.

Parking collectif aménagé devant l’établissement.

Petits déjeuners de type brunch ***** : grand choix entre plats sucrés ou salés. En libre-service.

Seul bémol : l’établissement est situé au bord d’une route très fréquentée. Bruits de circulation nocturne si la chambre est située côté route (ce n’était  pas notre cas)

Le centre historique de Porec est entièrement piéton  (obligation d’utiliser les vastes parkings payants aménagés aux portes de la vieille ville).

Dédale de rues et ruelles très pittoresques convergeant vers le port de plaisance. Très joli centre historique avec vestiges romains, placettes commerçantes très animées. Nombreuses possibilités de restauration, avec terrasses extérieures.

1ère soirée : promenade découverte du centre historique

Belle animation nocturne.  Nous avons pu profiter des animations organisées dans le cadre du XII ème Festival historique de Porec (organisé du 7 au 9 septembre 2018): défilé en costumes d’époque dans le centre historique, concerts de plein air de musique baroque, parade équestre, , démonstrations  de danses anciennes.

2ème jour : croisière – excursion à la journée : Port de Porec – Fjord de Lim – Rovinj – Porec 

Découverte du littoral (absence de plages naturelles) …suite de petites criques plus ou moins sauvages ou privées assez difficiles d’accès par la route. Beaucoup de voiliers et yachts au mouillage.

Possibilités limitées de baignades,  généralement non surveillées. Quelques installations et structures de jeux flottantes sont prévues pour des zones accessibles aux enfants.

Départ le lendemain pour Pula Labin Rabac Opatija

Matinée  entière passée à Pula sur le site du grand Amphithéâtre romain.

5ème étape (une nuit) : OPATIJA (Golfe de KRAVNER) / Grand Hôtel Palace Remisens Premium (chambre avec demi-pension/ dîner)

Très bel établissement de style néobaroque, représentatif des années fastes de la  station balnéaire d’Opatija, petite Nice de la côte croate, qui a connu ses heures de gloire à la fin du XIX ème /début du XX ème siècle.

Grand Hôtel Palace situé au bord de l’avenue du front de mer.

Réception et accueil dignes d’un grand hôtel : informations multilingues (anglais, allemand, italien). Mise à disposition de services supplémentaires.

Hall et réception  (salons du rez-de-chaussée) de grand luxe.

Parking réservé en proximité): véhicule pris en charge à l’arrivée par le personnel.

Chambre spacieuse, décoration de style néobaroque.

Espaces de baignade privés en bord de mer, réservés aux clients …avec service possible de chaises longues et peignoirs fournis.

Très belle piscine intérieure avec espace fitness, malheureusement ouverte sur une plage horaire assez restreinte (fermeture à 18h00). Nous n’avons pas pu en profiter !

Dîner et petit déjeuner**** en libre-service, sur la grande terrasse panoramique dominant le front de mer.

Pour le dîner : service restreint aux couverts et à la commande des suppléments éventuels (vins, apéritifs et autres consommations).

Un buffet froid, des plats chauds et desserts à volonté, dans le restaurant ouvrant sur la grande terrasse panoramique. Cuisine de qualité, quelques spécialités.

Les dîners étant accessibles à la clientèle extérieure à l’établissement, l’organisation du service est un peu perturbée, par les flots d’arrivées successives.

Vu l’affluence continue, quelques difficultés pour trouver une table libre et débarrassée. De l’attente (30 mn) pour être enregistrés par le personnel de service pour l’installation de la table et la commande des consommations.

Visite  d’Opatija le lendemain matin le long du circuit aménagé en bord de mer.

Jonction entre Opatija et Zadar par la route côtière, excepté  pour la traversée du nord au sud de l’Ile de Pag (liaison entre Prizna- Zigljen)

6ème étape (une nuit) : ZADAR / Central Apartments – Integrated Hotel (appartement)

Arrivée assez tardive sur Zadar (17 h30).

Difficulté pour trouver une place de parking dans l’enceinte de la vieille ville. Parkings publics payants saturés et surveillés. Intervention d’un agent pour le paiement du stationnement dès qu’un  emplacement se libère (pas de dépose minute possible pour le déchargement des bagages!)

Accueil sympathique par le loueur (propriétaire d’un konoba dans le vieux Zadar) qui nous a conduits assez rapidement à l’appartement.

Appartement situé quelques rues piétonnes plus loin, dans un immeuble d’aspect assez triste, avec cage d’escalier peu accueillante – enduits muraux ternes – paliers ouverts en coursives donnant sur une cour intérieure ingrate (vue sur les installations techniques : chaufferie, climatiseurs, bouches d’aération) typique des vieux immeubles.

Mitoyenneté avec des bâtiments dégradés lors des années de guerre (en reconstruction  ou voués  à la démolition).

Appartement bien aménagé mais un peu sombre, fenêtres ouvrant sur le mur de l’immeuble mitoyen, pas de vue dégagée. Cuisine équipée, chambre et salle de bain confortables, coin salon avec bibliothèque et mise à disposition d’informations touristiques.  

Petit déjeuner **pris le lendemain matin au konoba (choix entre 3 formules), un peu moins complet que ceux pris dans les établissements précédents.

Découverte de Zadar en fin de soirée (coucher de soleil « mythique » sur le front de mer) visite du centre historique et des monuments le lendemain.

Départ pour SIBENIK en début d’après-midi.

7ème étape (une nuit) : SIBENIK /Heritage Hotel Life Palace (Chambre)

Arrivée vers 16h00 à Sibenik

Très bel établissement au cœur du  quartier historique de Sibenik.

Situé sur une placette, à flanc, à 500 mètres environ des voies de circulation qui desservent le port, on y accède à pied par une série d’escaliers et de ruelles étroites et assez escarpées.

Parking gratuit sur le port avec emplacements réservés aux clients de l’hôtel.

Réception et accueil de grande qualité : multilingue, y compris en français !

Très belle terrasse ombragée contiguë à l’établissement, pour le bar et le restaurant ouverts en permanence aux clients de l’hôtel et autres clients. Espace très agréable et convivial.

Chambre spacieuse, de grand confort, lumineuse. Décoration très soignée (fresques murales/ style Renaissance italienne).

Petit déjeuner complet**** (en libre-service) avec extras (à la demande) sans supplément, servis à table.

Visite de Sibenik sur la fin de l’après-midi et le lendemain en matinée.

Sibenik est aussi une belle ville, au patrimoine architectural intéressant qui mériterait une étape plus longue (2 nuits), tout comme Split et Dubrovnik.

Départ pour SPLIT (aéroport) en fin de matinée.

Arrivée sur SPLIT aéroport à 12 heures

Restitution du véhicule sur la zone de retour de location  FLEET :

Inspection du véhicule : RAS et paiement de la taxe d’abandon  (77.50 €)

NB : il est effectivement important d’inspecter le véhicule au moment de son retrait au début du voyage (prendre des photos si besoin)  au regard de l’inspection extrêmement minutieuse effectuée par le personnel de la Cie FLEET au retour du véhicule.

Autotour Croatie témoignage

CONCLUSIONS

Cet autotour Sud /Nord le long de la côte croate est faisable en 11 nuits 12 jours (jour de départ et de retour inclus).

Toutefois les étapes de 2 nuits sont préférables compte tenu du kilométrage effectué, de la vitesse moyenne de circulation en Croatie, de l’intérêt touristique des étapes.

Nous insistons aussi sur la nécessité de prévoir une place de  parking en proximité avec les lieux d’hébergement, lorsque celui-ci n’est pas inclus dans la prestation hôtelière.  Cela permet d’optimiser le temps consacré à chaque étape et d’éviter de transporter les bagages dans des endroits souvent peu praticables (ruelles escarpées, escaliers anciens, trottoirs réduits en largeur)  

Dans les centres historiques, les voies sont pratiquement toutes piétonnes et l’interdiction de circulation quasi généralisée (avec verbalisation à la clé !).

Nous avons réussi à tenir nos projets  de visite  sur les différentes étapes, avec réduction de nos objectifs sur les 2 dernières (ZADAR et SIBENIK) qui nous ont semblé trop courtes.

Il est aussi indispensable de revoir ses bases en anglais avant le départ pour pouvoir communiquer à minima. Le Français est très peu pratiqué même en hôtellerie-restauration, à l’inverse de l’allemand et de l’italien.

Les croates sont hospitaliers, serviables  mais assez peu expansifs. Il faut être curieux et ne pas hésiter à reformuler les questions.

Un auto tour en autonomie suppose donc d’avoir un peu préparé son voyage (guide touristique)  pour optimiser la découverte des villes étapes.

Le coût de la vie est moins élevé qu’en France. On peut se restaurer très bien pour une centaine de kunas (15 euros) par personne.

Les excursions côtières, les trajets en bacs, les billets d’entrées dans les musées et  sites remarquables sont aussi très abordables.

Le littoral est très touristique, mais reste plus adapté à la plaisance qu’à la baignade limitée à certaines zones et généralement facilitée par des aménagements artificiels (bétonnage, accès à la mer par des échelles de piscine, galets souvent rapportés). En septembre, les plages sont rarement surveillées et peu d’indications sur la qualité des eaux de baignade (absence de pavillons, de MNS). L’eau est toutefois d’une transparence inouïe et d’une propreté assez remarquable, absence d’algues, de déchets plastiques,  de résidus, idéale pour la plongée.  

En septembre, nous avons connu une météo estivale (T° variant entre 28° C à 35° C dans la journée). Fait exceptionnel cette année ou constante saisonnière ?? Les centres anciens pavés et construits en pierre blanche (extraite  de l’Ile de Brac) réverbèrent énormément et contribuent à cet effet de chaleur. Un véhicule avec climatisation est incontournable.

L’hôtellerie choisie par vos soins était de très bonne  qualité (à l’exception de Zadar qui nous a un peu déçus pas tant au niveau de l’hébergement lui-même mais de son environnement immédiat/ immeubles alentours).

Récapitulatif des sites visités sur ces 11 jours :

  • Dubrovnik : Stradun & les places typiques de la vieille ville, Fort Saint Jean,  tour des remparts médiévaux, Eglise St Sauveur, Cathédrale de l’Assomption de la Vierge, Galerie War Photo Limited.
  • Split : quartiers de Veli Varos & Dobri : Péristyle,  Palais Dioclétien, Cathédrale St Domnius & sa crypte, Temple de Jupiter, Clocher roman, Musée ethnographique, Marché au poisson, Marché (green market), balade au bord de la Riva (front de mer).
  • Sur itinéraire routier en Dalmatie intérieure : passageà Knin, Gracac, Gospic, Smiljan, région de la Lika
  • Plitvice Jezerce: Espace de villégiature de Green Valley, circuit autourdes 16 lacs en cascade du Parc National de Plitvice
  • Porec : Basilique Euphrasienne, excursion en bateau depuis Porec : Funtana, Vsar, le fjord de Lim, Roving (église Sainte Euphémie).
  •  Pula : Amphithéâtre romain

Sur itinéraire routier en Istrie & en bordure du golfe du Kvarner : Labin, Rabac.

  • Opatija : riviera,balade le long du Lungomare, parc Angiolina.

Sur l’itinéraire routier entre Opatija et Zadar : traversée de l’ile de Pag

(ferry entre Prizna et Zigljen) : baignade sur la plage aménagée de Zrce au nord de Novalja.

  • Zadar : quartier romain (vestiges du forum, colonnes & temple), Eglise Sainte Marie, Eglise Saint Donat, Obala Kralja Petra Kresimira IV (front de mer) avec les Orgues marines.
  • Sibenik : Cathédrale St Jacques, Grand-place, quartier historique et ses venelles.

Crédits Photos : Gérard Féret